Arthrodèse Intersomatique

L’Arthrodèse Intersomatique consiste à réaliser une fixation et une stabilisation entre les corps vertébraux au niveau de la zone discale. Cette intervention sera proposée pour renforcer la stabilité de la voie postérieure où la fixation par vis pédiculaire au niveau des vertèbres n’est pas toujours suffisante pour supprimer une micro mobilité entre les vertèbres.

Pour réaliser une telle fixation par voie postérieure, un accès suffisamment large doit être dégagé entre la racine nerveuse et le sac dural sur la face postéro-latérale du disque pour que le disque puisse être complètement retiré, les plateaux vertébraux avivés et la greffe et des implants, généralement des cages intersomatiques, puissent être installés.

108-1-6

Lors de la réalisation d’une Arthrodèse Intersomatique par voie postérieure, les cages intersomatiques et la greffe sont insérées de telle manière qu’elles puissent maintenir la distraction au maximum entre les plateaux vertébraux pour que la plus grande surface puisse être disponible pour appuyer les implants et pour assurer la consolidation grâce à la greffe intersomatique.

Dans le cas où deux implants sont insérés de chaque côté pour assurer la stabilisation, on parle de PLIF (Posterior Lumbar Interbody Fusion) tandis que si l’implant est inséré seulement d’un côté pour le mettre au milieu de l’espace intervertébral, on parle de TLIF (Transforaminal Lumbar Interbody Fusion).

108-1-7

La deuxième méthode a l’avantage d’être plus rapide et moins invasive, néanmoins la surface d’appui entre les implants et les plateaux vertébraux est plus restreinte.

L’avantage de l’Arthrodèse Intersomatique par voie postérieure est d’assurer une fixation circonférentielle à la fois antérieure et postérieure, on parle alors de fixation à 360 degrés. C’est une solidité suffisamment importante pour que la période post opératoire de rééducation soit facilitée et sécurisée. Avec une telle méthode, les pseudarthroses sont rares, mais la consolidation osseuse peut nécessiter une période prolongée. Sa réalisation nécessite de l’expérience et de précision avec une technique parfaitement contrôlée, notamment en ce qui concerne le respect des éléments neurologiques.