Cimentoplastie

Le « ciment » methyl acrylate est un plastique utilisé depuis de nombreuses années dans la chirurgie orthopédique. Initialement proposé pour la fixation des pièces prothétiques au niveau de la 93-1-6hanche, son utilisation s’est progressivement étendue sur la fixation des implants et pour le comblement des vides osseux comme cela se produit dans la chirurgie tumorale. Bien qu’il s’agit d’une matière inerte qui n’est ni résorbée, ni habitée par les structures osseuses vivantes, une fois injectée au niveau des structures osseuses, elle a l’avantage de leur procurer une stabilité immédiate.

Ainsi, l’utilisation du ciment méthacrylate représente des avantages importants dans le traitement des fractures ostéoporotiques. Une telle fracture infiltrée par le produit deviendra immédiatement solide, ce qui supprime la douleur et supprime également le danger d’évolution vers l’instabilité de plus en plus importante. L’utilisation de la Cimentoplastie dans les fractures ostéoporotiques représente une alternative intéressante comparée au traitement classique orthopédique basé sur la mise en place des corsets pendant une période prolongée ou au traitement chirurgical.

Actuellement, elle est de plus en plus proposée dans les fractures non ostéoporotiques chez les sujets plus jeunes. Des recherches importantes sont engagées pour développer des produits qui peuvent être intégrés par l’os, résorbés et remplacés. Pour l’instant, ces produits « biologiques » n’ont pas détrôné l’utilisation du methyl acrylate. La Cimentoplastie peut être également utilisée dans le renforcement des vertèbres atteintes de certaines tumeurs.

La Cimentoplastie est appliquée de manière percutanée à travers une épaisse aiguille nommé trocart, sous guidage radiologique et de manière optimale, sous guidage scanographique. Le trocart est introduit à travers la peau du dos traversant le pédicule vertébral pour atteindre le corps vertébral. Cette procédure peut être réalisée sous anesthésie générale ou sous anesthésie locale.

Le risque essentiel de la procédure est la migration du ciment. Pratiquée en milieu ostéoporotique, la rigidification de la vertèbre favorise quelque peu la fragilité des vertèbres non traitées. Avec une telle utilisation, un traitement anti-ostéoporotique efficace doit donc y être associé.