Immobilisation par Corset

Lors d’une affection douloureuse, la suppression de la mobilité de la colonne vertébrale peut être une solution efficace, réalisée en mettant en place un corset, ce qui est un moyen de fixation externe s’adaptant aux formes du corps.

Celui-ci peut être fabriqué soit à partir d’une matière plus ou moins élastique, renforcé avec des artifices rigides ou à partir de plastique par une technique de moulage sur mesure. Ces corsets en plastiques peuvent avoir différentes étendues selon la nécessité de la stabilisation. Les techniques actuelles permettent de le mettre en place de telle manière qu’il soit le mieux supporté et avec la moindre douleur lors de l’utilisation au niveau du rachis thoraco-lombaire.

Si l’on doit obtenir une fixation étendue, le corset peut remonter sur le haut du torse avec appui sternalet descendre sur le bassin avec appui pubien.

91-1-2

Pour une fixation plus restreinte, il peut être limité sur la grille costale et la crête iliaque.

91-1-3

Pour immobiliser la charnière lombo-sacrée, il est nécessaire de bloquer au moins une des cuisses ainsi un corset “hémi Bermuda” peut être mis en place.

L’utilisation du corset peut être nécessaire dans différentes situations :

1.:Pour la stabilisation de la colonne vertébrale subissant un traumatisme, une fracture relativement stable et ainsi le corset peut maintenir la colonne vertébrale jusqu’à la consolidation.

2.: Dans les affections inflammatoires douloureuses pour immobiliser la colonne vertébrale jusqu’à ce que l’inflammation et lesdouleurs cessent.

3.: Pour corriger une déformation scoliotique jusqu’à la maturité osseuse, précédent une intervention chirurgicale.

4.: Si les patients n’ont pas d’autre alternative thérapeutique, ne peuvent pas réellement envisager des interventions chirurgicales parfois complexes, comme les patients âgés, ou bien dans les cas la prise en charge chirurgicale ne représente pas un réel avantage.

5.: D’une manière temporaire, après des interventions chirurgicales pour assurer une protection de la colonne vertébrale jusqu’à l’obtention de la consolidation osseuse.

Le corset a comme désavantage de favoriser la perte musculaire. Des exercices de renforcement musculaire isométriques sont utiles pour limiter ce phénomène. Ceci est réalisé en faisant des contractures musculaires sans effectuer du déplacement. Une fois le corset retiré, la récupération peut être favorisée par une rééducation prudente.