Infiltrations

Lors d’une réaction inflammatoire au niveau de l’articulation, au niveau foraminale ou au niveau du canal rachidien, des douleurs peuvent se produire. Appliquer un traitement anti-inflammatoire local en contact avec des structures ainsi devenues douloureuses peut être plus efficace que le traitement médical. C’est essentiellement du stéroïde, une substance antiinflammatoire puissante qui est utilisée en l’assimilant à des microcristaux qui libèrent leurs principes actifs progressivement pendant environ une période d’un mois. Ainsi, l’efficacité de l’infiltration réalisée au bon endroit aura l’effet prolongé pendant cette période.

En pratique, ces Infiltrations sont réalisées si possible sous guidage radiologique au niveau de différents endroits: aux articulaires postérieures si ceux-ci sont en causes, au niveau foraminale en cas de conflit, ou au niveau péridural pour lutter contre des douleurs radiculaires.

92-1-4 92-1-5

Etant donné que le produit utilisé est capable de déclencher des complications telles que la nécrose de la tête fémorale ou autre, son utilisation est limitée en pratique à trois Infiltrations par an. On peut comprendre l’intérêt d’utiliser le guidage radiologique pour assurer que l’infiltration soit appliquée vraiment au bon endroit. Etant donné qu’elle augmente le risque d’infection, il est préférable de ne pas l’utiliser si une opération est prévue.

Des Infiltrations utilisant des produits anesthésiques peuvent être également utilisées pour affiner le diagnostic. Si une structure en particulier est suspectée d’être à l’origine de la symptomatologie et si l’infiltration avec des produits anesthésiants supprime la douleur ressentie par le patient, l’infiltration testconfirme le diagnostic et peut orienter un traitement spécifique, parfois chirurgical. L’intérêt desInfiltrations peut donc être à la fois thérapeutique mais aussi diagnostic et représente une arme importante dans l’arsenal thérapeutique.