L’Equilibre

31-1-8Chez l’homme, en position debout, la colonne vertébrale vue de face est droite mais vue de profil elle forme différentes courbures. La partie thoracique est pliée en avant, formant une courbure
qui est appelée cyphose, la partie lombaire est cambrée et pliée en arrière une courbure appelée lordose lombaire.

Les différentes courbures de la colonne vertébrale permettent une position équilibrée de l’homme en position debout. La tête ainsi que le centre du corps est installée équilibrée au dessus des têtes fémorales et des pieds

De telle manière, la colonne vertébrale peut être maintenue en équilibre avec peu de forces musculaires. Les muscles lombaires et abdominaux ne travaillent pas en permanence pour maintenir la colonne vertébrale en équilibre, ce qui permet de ne pas utiliser beaucoup d’énergie et ne pas fatiguer la musculature. En cas de perturbation de l’équilibre de la colonne vertébrale, une force musculaire permanente peut être nécessaire, ce qui produit des douleurs lombaires par contractions musculaires car les muscles se fatiguent progressivement et peuvent provoquer une lombalgie.

Pour permettre l’équilibre de la colonne vertébrale, la mobilité du rachis lombaire permet l’adaptation du corps en augmentant ou en diminuant la lordose lombaire. En même temps, la mobilité de la hanche permet également d’ajuster la position du bassin et du sacrum. La mobilité au niveau de la hanche et du rachis lombaire doit permettre un équilibre, pour cela ces deux charnières travaillent d’une manière coordonnée. Ainsi, toute perturbation dans la mobilité de l’une, nécessite une adaptation dans l’autre.

S’il existe une perturbation dans l’équilibre de la colonne vertébrale, que ce soit dans le sens latéral (ex scoliose) ou dans le sens antéro-postérieur (ex : cyphose), ce déséquilibre doit être compensé, ou parfois résolu chirurgicalement car une colonne vertébrale déséquilibrée ne peut pas permettre une vie normale sans douleur.