Polyarthrite Rhum.

C’est une maladie inflammatoire chronique des articulations qui touche environ 1% de la population. Elle apparaît la plupart du temps entre 40 et 60 ans. Toutes les articulations peuvent être touchées, en priorité les mains, les poignets, les petites articulations et les pieds mais aussi les épaules, les coudes, les hanches, les genoux et bien entendu la colonne vertébrale. Une articulation atteinte par l’inflammation va subir une inflammation chronique de la membrane synoviale qui s’épaissie. Ensuite, il survient une destruction progressive du cartilage et de la capsule articulaire et plus tard des ligaments et de l’os.

L’érosion articulaire va générer une instabilité progressive. Au niveau de la colonne vertébrale, cette instabilité peut générer des douleurs, une irritation et compression des éléments neurologiques, une désaxation des vertèbres sous forme de spondylolisthésis dégénératif et une déstabilisation progressive.

Un traitement général de la polyarthrite rhumatoïde est indispensable. Néanmoins, une prise en charge chirurgicale peut être nécessaire en cas d’instabilité majeure ou si les compressions neurologiques le nécessitent.