Scoliose Dégénérative

La discopathie dégénérative produit une dégradation39-1-4 progressive du disque face à des forces de cisaillements. La diminution de la hauteur discale suivant des contraintes peut survenir de manière asymétrique. Cette diminution de hauteur va donc pouvoir produire une déformation et celle-ci d’autant plus s’il existait déjà une certaine déformation auparavant chez les personnes. Cette Scoliose Dégénérative qui développe une déformation, ou accentue une déformation existante auparavant, va être responsable d’une dégradation progressive de la colonne vertébrale.

La déformation sera accentuée par des phénomènes de glissement entre des vertèbres, provoquée par des lésions dégénératives, que ce soit des lésions de spondylolisthésis dégénératif, de retrolisthésis ou des phénomènes de dislocations rotatoires. La dislocation rotatoire est provoquée par le glissement des vertèbres qui se produit de manière latérale essentiellement au niveau du disque car les articulaires postérieures résistent souvent de manière plus importante.

39-1-5Cette dislocation peut prendre des proportions importantes, plus la déformation se développe, plus les contraintes seront importantes pour la pousser plus loin. La formation des ostéophytes peut freiner le développement de cette déformation. Si la lésion est dans l’ensemble considérée comme stable et qu’il n’existe pas de douleur importante, le traitement conservateur peut être suffisant. Toutefois, en cas de déstabilisation progressive, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Ceci représente une opération qui peut être relativement conséquente, nécessite un bon état générale, elle ne peut être envisagée au delà d’un certain âge en cas d’ostéoporose ou d’autre contre-indication. Une réduction partielle de la déformation est souvent possible mais pas toujours recherchée. La stabilisation de la zone de déformation est discutée dans ces cas.