Syndrôme Néo-Charnière

Lors de la réalisation d’une arthrodèse avec une fixation plus ou moins longue, les étages non fixés au voisinage de la zone stabilisée peuvent eux aussi développer des lésions dégénératives70-1-7 environs 10 ans après l’opération.

Ceci peut être favorisée par des facteurs génétiques, les mêmes qui pouvait provoquer les lésions des étages qui devait être fixées. D’autre part les zones non fixées continuent leur vie et leur “vieillissement” qui n’est pas “interrompu” par la fixation.

Toutefois les causes mécaniques sont aussi importantes. Les zones voisinant des arthrodèses subissent les contraintes qui ont été initialement subies par les zones fixées. Cette augmentation de contraintes peut favoriser leur altération.

Il est important aussi que l’arthrodèse soit initialement réalisée de telle manière que l’équilibre de la colonne vertébrale soit rétabli d’une manière optimale dans tous les plans, avec une lésion musculaire limitée.